A/ La Structure et le fonctionnement de l'Arbre

 1) L'arbre se compose de trois parties différentes (figure n°1)

- Le système racinaire  qui ancre l'arbre dans le sol et absorbe l'eau et les sels minéraux servant de matières nutritives; il est constitué d'une racine principale verticale (pivot), de racines secondaires latérales prolongées par des radicelles porteuses de poils absorbants;
- Le tronc, gros cylindre de bois et tige principale de l'arbre; la partie du tronc dépourvue de branche est aussi appelée fût;
- La couronne (houppier) constituée de branches et de rameaux portant le feuillage; la partie la plus élevée de la couronne se nomme la cime.

 

 Figure n°1- La structure de l'arbre 

 

2) L'arbre, organisme vivant, est une véritable usine biologique (figure n°2)

Un arbre se présente comme un fantastique cylindre de bois. Le tronc relie, grâce à un ensemble de tuyauterie à double sens, le système racinaire au feuillage. Les deux systèmes s’organisent et s’étendent : l’un pour capter au mieux l’eau et les sels minéraux du sol, l’autre la lumière et le gaz carbonique indispensables à la photosynthèse.
L’arbre fonctionne come une usine biologique : ses matières premières sont l’eau, les sels minéraux du sol et le gaz carbonique de l’air et les produits finis sont l’oxygène restitué à l’air et les composants organiques du bois, des feuilles, des racines ainsi que des résines et des tanins.

Toutes les parties de l’arbre sont parcourues par des vaisseaux qui constituent l’équivalent de notre propre système circulatoire. Un double courant de fluides irrigue l’ensemble.
La sève ascendante ou sève brute est une solution d’eau et de sels minéraux dissous ; elle est aspirée dans l’arbre par un effet de répercussion de l’évaporation au niveau des feuilles. Cette solution primitive est traitée dans les cellules spécialisée des feuilles où s’opère la photosynthèse (grâce à la chlorophylle). En utilisant l’énergie solaire, les cellules chlorophylliennes combinent le carbone (tiré du gaz carbonique de l’air) à la sève brute pour fabriquer des composants organiques.
Ces matériaux Organiques mis en solution constituent la sève élaborée (sève descendante). Cette sève alimente l’arbre pour le nourrir et s'accumule dans les cellules spécialisées du tronc et des racines qui la stockent afin d'assurer la vie au ralenti de l’arbre en hiver.

Comme tous les êtres vivants, l’arbre respire et transpire :
- Il respire par un mécanisme qui lui fait absorber de l’oxygène et rejeter du gaz carbonique. De jour cette respiration est négligeable par rapport à la photosynthèse qui lui fait rejeter de l’oxygène (O2). La nuit,faute de lumière il n'y a pas de photosynthèse, donc l'arbre ne fait que respirer et rejeter du CO2.
- Il transpire grâce à ses feuilles dont certaines cellules sont semblables aux pores de notre peau. Les feuilles éliminent ainsi l’eau et la vapeur d’eau en excès.

Enfin, on peut signaler quelques échanges gazeux complémentaires par de petites ouvertures de l’écorce, les lenticelles.
 

 

 Figure n°2 - Le fonctionnement de l'arbre

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×